Tribune

Comment vendre avec le social selling à l’époque de la distanciation physique ?

Avatar

Publié

le

La situation actuelle liée au covid-19 a généré d’énormes incertitudes et a eu un fort impact dans de nombreux pays à travers le monde. Et parmi les nombreuses restrictions dictées et imposées par les autorités, il y a la distanciation physique qui n’est pas sans incidence sur les marques qui font du social selling. Dans cet article, nous vous proposons quelques techniques que vous pouvez utiliser pour promouvoir la distanciation sociale et continuer à vendre avec le social selling, en toute sérénité.

Tout d’abord, qu’est-ce que le social selling ?

Les réseaux sociaux permettent aux entrepreneurs de faire connaître leurs services et de se positionner dans un secteur en particulier, en prenant soin de leur marque. Pour vendre des produits ou des services, beaucoup pratiquent le « social selling ». Le social selling utilise les réseaux sociaux, LinkedIn, Twitter ou Facebook, dans le but d’attirer les clients et de les approcher afin d’obtenir les leads qui permettront éventuellement de décrocher des ventes.

Ce n’est pas un système de vente en ligne pur et simple comme le commerce électronique habituel. Il s’agit plutôt d’atteindre de façon indirecte, le cœur et l’esprit des clients potentiels, de faire en sorte qu’ils vous choisissent. Pour cela, il est nécessaire de mettre en œuvre méthodiquement des stratégies de branding, de communication et de marketing de contenu qui vous rapprocheront de vos clients potentiels, en générant un contenu de qualité et pertinent qui suscitera constamment de l’intérêt.

Quelles stratégies pratiquer pour adapter votre marque à la distanciation physique ?

Même si vous n’appartenez pas aux segments de population les plus touchés par la covid-19, votre participation à la promotion de la distanciation sociale peut faire la différence. En plus de développer des stratégies de vente sur les réseaux sociaux pour susciter plus d’engagement et augmenter l’intérêt de vos clients, vous pouvez également adopter les stratégies pratiques ci-après pour promouvoir la distanciation physique :

  1. Sensibiliser les clients et les collaborateurs sur la distanciation sociale

Le premier aspect consiste à préparer vos clients et collaborateurs en leur donnant le plus d’informations possibles. Il existe de nombreuses ressources disponibles sur Internet que vous pouvez afficher dans votre entreprise, informant tout le monde de la nécessité de mettre en œuvre la distanciation sociale.

  1. Éviter les contacts physiques directs notamment les poignées de main

Le contact physique est le moyen le plus rapide et le plus courant de propager le virus et de prolonger la situation. Par conséquent, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour limiter les contacts physiques entre les personnes au sein de votre entreprise. Essayez de ne pas serrer la main ou de faire des câlins, utilisez des formules pour saluer les gens qui n’impliquent pas de contact direct.

  1. Reporter les événements de grande affluence ou opter pour la rediffusion

Sur recommandation des autorités sanitaires, la meilleure décision qui puisse être prise dans l’intérêt de la santé publique est d’annuler ou de reporter tout événement d’ampleur, générateur d’affluence humaine, comme les conférences. Dans certains pays, les réunions de plus de 10 personnes ne sont pas recommandées.

Les musiciens et les entreprises ayant des événements programmés, peuvent envisager de diffuser leurs concerts et leurs services en ligne, pour éviter une annulation pure et simple. En ce sens, il existe des plateformes telles que YouTube Live ou ViewStub à travers lesquelles des événements en direct peuvent être diffusés gratuitement pour tous.

  1. Remplacer les conversations en face à face par des réunions virtuelles

Au lieu de vous rencontrer en face-à-face, vous pouvez organiser des réunions virtuelles. Dans la plupart des cas, remplacer une simple réunion par une visioconférence ou un appel téléphonique ne demande pas beaucoup d’efforts.

Choisissez la plateforme qui correspond le mieux aux spécificités de chacune de vos réunions. S’il s’agit d’une petite réunion entre employés, vous pouvez utiliser Google Hangouts. Toutefois, si vous avez besoin d’organiser une réunion ou un webinaire plus important, vous pouvez passer à Microsoft Teams ou GoToWebinar.

  1. Renforcer le travail à distance

Face à la menace de la Covid-19, il est préférable de faciliter le passage de vos employés vers le travail à distance. Si l’un d’entre eux peut réaliser son travail à domicile, n’hésitez pas à lui donner le feu vert. Certaines des plus grandes entreprises du monde, telles que Facebook, Google, Twitter et Amazon, ont mis en place des politiques de travail plus flexibles.

En outre, vous pouvez opter pour un logiciel comme Office 365 qui vous permettra de gérer les informations de votre entreprise à distance, et à vos employés, de travailler de n’importe où, à tout moment. Et si vous travaillez sur des informations confidentielles, ou traitez des informations personnelles concernant vos employés sur des domaines comme la finance ou la santé, faites appel à des services spécifiques pour stocker ces informations conformément à la législation en vigueur.

Assurez-vous d’avoir mis en place toutes les mesures de sécurité nécessaires pour garantir un accès sécurisé à toutes vos données. Installez un réseau privé virtuel (VPN) sur les ordinateurs des employés afin qu’ils puissent se connecter à distance, en toute sécurité, aux serveurs de l’entreprise. Cela permettra d’empêcher plus facilement les pirates d’intercepter le trafic entre les ordinateurs de vos employés et vos serveurs.

  1. Activer la flexibilité du travail

Pour les employés qui ne peuvent pas rester à la maison et qui doivent se rendre sur leur lieu de travail, essayez de réajuster leurs horaires en pratiquant les horaires décalés. De cette façon, la probabilité d’avoir plusieurs personnes travaillant en même temps est réduite et vous multipliez les chances d’avoir moins d’employés présents à un moment donné.

  1. Créer un espace physique supplémentaire dans de nouveaux emplacements

Si vous avez une entreprise qui gère physiquement les commandes, comme un restaurant qui sert de la nourriture, vous pourrez prendre des mesures liées à l’augmentation de la distance entre les clients, en élargissant les allées ou en créant plus de distance entre les tables. Cela limite ainsi les risques de contagion et permet de garantir la distance sociale.

  1. Appliquer les services en ligne lorsque cela est possible

De nombreuses épiceries ont reconverti leur entreprise, en facilitant la vente de leurs produits via le modèle « à emporter uniquement », afin de réduire le trafic piétonnier. Les restaurants réadaptent également leur formule commerciale pour ne fournir qu’un service de collecte de nourriture à emporter, une démarche qui évite ainsi à quiconque d’entrer et de dîner à l’intérieur des locaux.

Par conséquent, encouragez les gens à vous appeler ou à utiliser votre site Web ou vos canaux sociaux pour commander des produits et payer en ligne. Ensuite, vous pouvez envoyer les commandes ou les amener jusqu’au véhicule du client afin qu’il n’ait pas à descendre, évitant toute possibilité de contact entre les personnes.

  1. Réduire l’utilisation d’espèces

À titre de mesure temporaire pour les magasins physiques, il est important d’essayer de réduire ou d’éliminer le traitement des espèces lors de la vente de produits ou de services. Activez des systèmes de paiement alternatifs chaque fois que cela est possible, comme le paiement par carte. Vous pouvez également envisager de mettre en œuvre des paiements via PayPal, Apple Pay ou Google Pay pour éviter l’utilisation de la monnaie et l’impression de factures.

  1. Réguler le flux de clients

Vous pouvez favoriser la distance sociale entre vos clients, en régulant les entrées dans votre magasin. Choisissez entre servir les clients un par un, ou canalisez votre entrée et l’accès à vos produits, en proposant la vente à travers une fenêtre ou sur le devant de porte. Certains magasins, en particulier les épiceries, favorisent l’acte d’achat en utilisant la deuxième méthode, afin de protéger les clients les plus âgés.