Tribune

Intelligence artificielle : les avancées les plus folles du secteur

Lisa Lambert

Publié

le

L'intelligence artificielle, les avancées les plus folles

L’intelligence artificielle, aussi appelée AI pour Artificial Intelligence consiste à améliorer les machines en leur donnant la capacité d’une intelligence réelle proche de l’Homme.

Depuis qu’Alan Turing a publié le livre “Computing machinery and Intelligence” en 1950. Dans ce livre on retrouve le fameux test de Turing. Pour ceux qui ne le savent pas ce test consiste à faire interagir deux personnes dont l’une à l’aveugle puis cette même personne avec une machine programmée pour répondre. Si l’individu ne se rend pas compte de la différence entre les deux alors la machine est qualifiée du terme “intelligente”.

Mais ou retrouve-t-on l’intelligence artificielle dans notre vie quotidienne ? Et bien beaucoup plus souvent qu’on ne le pense. Par exemple Siri chez Apple est une forme d’intelligence artificielle vocale ou encore les chatbots que nous retrouvons sur la plupart des sites marchands.

En bref, l’intelligence artificielle est partout et les possibilités de création semblent infinies. Certains sont effrayés de pouvoir vivre dans un monde à la “Ex machina” d’autres sont fascinés par l’envergure du secteur.

Point technique sur le fonctionnement des AI.

Le machine learning est très utilisé pour l’intelligence artificielle, il permet aux machines d’apprendre sans forcément avoir été programmées auparavant. Étroitement lié à la notion de Big Data puisque les machines sont alimentées par des flux de données gigantesques pour s’entraîner.

Le fonctionnement du machine learning se base sur le principe de répétition pour récolter des prédictions selon des statistiques. Il sert entre autres à analyser des données pour en définir des tendances ou “insights” en Anglais. Il est également très utile pour détecter des fraudes ou des spams.

Concrètement, le machine learning est aujourd’hui essentiel pour tirer profit du Big Data notamment sur les réseaux sociaux. Pour ce qui est de l’analyse des données les machines peuvent accomplir un travail monumental qui serait quasi impossible pour une intelligence humaine.

Les secteurs improbables ou l’on retrouve de l’intelligence artificielle.

  • Art

Très connu pour ses cartes graphiques étudiant les algorithmes financiers en un temps record le géant Nvidia se lance dans une nouvelle intelligence artificielle GauGAN. En référence au peintre Paul Gauguin cette AI basée sur le deep learning converti un dessin en une image réaliste. De nombreuses entreprises cinématographiques s’intéressent de près à cette intelligence.

Nvidia

 

Sur la même idée l’entreprise OpenAI présente DALL-E l’intelligence artificielle qui génère des images à partir de textes. En s’appuyant sur une centaine de milliers d’images et de mots-clés référents. Même dans les phrases les plus complexes et folles tel que le premier exemple “illustration d’un bébé radis blanc dans un tutu promenant un chien”. Voici le résultat obtenu :

Dall e

 

Toujours dans le domaine de l’art et de la culture découvrons maintenant une intelligence artificielle au service de la littérature. Ce n’est un secret pour personne le goût pour la lecture diminue de plus en plus avec les technologies et surtout les réseaux sociaux. À cause du covid-19 beaucoup de librairies ont dû fermer boutique faute de moyen. Le marché de la seconde main étant en plein essor, 3 étudiants ont décidé en janvier 2020 de lancé la bourse aux livres. Cette application permet de revendre des livres d’occasions grâce au machine learning. En seulement 1 an la start-up a réalisé un million d’euros de chiffre d’affaires.

  • Ecologie

S’il y a bien un secteur ou on n’attendait pas l’intelligence artificielle c’est bien celui de l’environnement ! Des villes comme Dubaï utilisent désormais l‘intelligence artificielle dans son processus de traitement des déchets. Le but à long terme étant d’utiliser l’énergie dégagée lors du recyclage en électricité verte pour alimenter la ville.

Le projet Soft Robotic Fish mis en place par le MIT permettra d’étudier les créatures marines et la façon dont la pollution influe sur leurs comportements.

The Ocean Cleanup utilise des robots pour récupérer jusqu’à 5 tonnes de plastique par mois dans les océans. Le but futur est d’avoir plusieurs robots pour récolter un maximum de déchets et les recycler ensuite.

Dans la même lancée AMP Robotics récolte 55 millions de dollars pour son robot trieur de déchets efficace a 99%. L’entreprise basée à Denver et fondé en 2015 elle est présente aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Le nom de son intelligence artificielle est Cortex, elle utilise la “computer vision” pour distinguer les différents éléments à trier.

  • Santé

Pour la santé l’intelligence artificielle se révèle depuis longtemps comme très efficace. En 2016 l’AI Watson créé par le groupe IBM diagnostique une forme de leucémie rare à une patiente que les médecins n’avaient pas détectée. C’est un des secteurs les plus enclins à évoluer dans les prochaines

Années sur l’intelligence artificielle tant au niveau des diagnostics que des chirurgies.

Alors ? Seriez-vous plus confiant pour vous faire opérer si c’était une machine ?

watson ai

Plus récemment dans le secteur de la santé l’intelligence artificielle Viz.ai est capable d’analyser la gravité des cas en urgence médicale et d’organiser ensuite les médecins et structures nécessaires pour le traitement. Un gain de temps incroyable pour les urgences toujours saturées.

D’un point de vue économique les frais de santé comprennent environ 30% de tâches administratives, le fait d’automatiser grâce à des IA pourrait réduire les coûts considérablement.

  • Automobile

Dans le secteur de l’automobile nous ne sommes plus qu’à un pas d’avoir des voitures complètement autonomes. En effet à Singapour les taxis circulent déjà sans chauffeur. De plus en plus d’options permettent d’améliorer la sécurité avec par exemple le freinage automatique d’urgence ou encore le système de stationnement intelligent.

 

Les dernières nouvelles du secteur de l’intelligence artificielle.

 

Un algorithme contre le gaspillage à la cantine grâce à l’intelligence artificielle

La ville de Nantes à observer un gaspillage conséquent dans les cantines de ses écoles. Le taux s’élève à environ 10% ce qui représente un coût non négligeable et des pertes importantes. Pour résoudre ce problème deux entreprises Verteego et Maestria s’allient pour créer une intelligence artificielle capable de baisser le taux à 6%. En pratique il reste encore du chemin mais dans le but d’améliorer le projet le code source du programme est disponible sur Github.

Georges.tech et son robot comptable s’exportent aux USA

La start-up lyonnaise georges.tech devient Indy et organise une levée de fonds de 35 millions d’euros pour déployer son robot comptable sur le marché américain. En effet, pour ceux qui l’ignore georges.tech a lancé en France un robot capable de réduire les coûts d’un expert-comptable de 3 à 5 fois. Aujourd’hui ils ambitionnent de s’exporter aux Etats-Unis où le nombre d’indépendants est 3 fois plus important.

Pour information, le marché de l’intelligence artificielle devrait s’élever à plus de 90 milliards de dollars d’ici 2025.

À lire aussi : Quelles sont les conséquences du développement de l’intelligence artificielle dans les entreprises ?