Tribune

Pourquoi se faire accompagner par les managers peut faciliter la transition digitale au sein des entreprises ?

Avatar

Publié

le

La transition digitale est un changement radical qui touche tous les corps de métier. Les managers ne s’étaient pas réellement préparés à cette transformation inattendue. Chaque entreprise est aujourd’hui amenée à s’y adapter si elle veut rester dans la course. Ce qui nécessite un vrai défi de la part des managers, car toutes les ressources doivent être mobilisées. Il ne suffit pas d’avoir des outils performants ou des techniques innovantes, mais il faut aussi former les collaborateurs et employés. Désormais, une transformation de la culture d’entreprise est nécessaire pour que la transition digitale soit effective.

 

Rassurer les équipes devant la peur du changement

La transformation digitale va provoquer une certaine crainte chez les employés. Ce qui va faire naître par la suite une résistance au changement. Les managers doivent ainsi se préparer à cette éventualité et prévoir toutes les stratégies nécessaires pour que la révolution digitale ne soit pas vouée à l’échec. Il faut reconnaître que la transition ne concerne pas uniquement un ou quelques directions, mais touche l’intégralité des employés. Des doutes et des questions vont ainsi fuser de partout. Face à cette situation, il faut agir avec tact pour que l’ensemble de toute l’équipe soit disposé à s’investir pleinement dans le projet.

Au lieu d’imposer aux salariés le changement, il faut favoriser l’initiative pour qu’ils soient eux-mêmes acteurs du changement. Pour cela, vous devez commencer par les rassurer et montrer que vous êtes disposés à les accompagner durant le processus. Au lieu de faire un discours mensonger, il faut plutôt mettre en place une culture de la digitale qui va les responsabiliser. On parle ici d’un management collaboratif. 

 

Instaurer un style de management collaboratif

Ce type de management est déjà utilisé par de nombreuses entreprises afin d’accroître la productivité des employés et réduire le taux d’absentéisme. Il s’agit d’un management horizontal qui va favoriser la collaboration entre les collègues d’une part et entre la hiérarchie et les collaborateurs d’autre part. Bien entendu, cette nouvelle organisation ne doit pas mettre en question le pouvoir du manager ou du chef d’équipe. Le but est tout simplement de rendre la relation plus souple et flexible en encourageant la prise d’initiative. L’objectif final est d’obtenir un meilleur résultat.

Dans le cadre d’un management collaboratif, on doit privilégier l’autonomie et la responsabilisation. Il faut toutefois instaurer un cadre de travail et une vision, auxquels tout le monde doit adhérer. Ce nouveau type de management va favoriser la créativité des salariés et permet de créer un environnement de travail convivial.

Ce modèle de management va permettre de décloisonner chaque service et faciliter l’adaptation au nouveau changement. Il y aura par exemple une collaboration plus poussée entre les différents départements et services comme le département informatique, marketing et relation client, la direction des ressources humaines ainsi que les autres services comme la production, la logistique, la maintenance ou la comptabilité. Désormais, la transition digitale va mettre en place un cadre de travail plus stimulant et agréable où il n’y a plus de place au stress.

 

Adopter de nouvelles méthodes d’organisation

Le manager peut proposer à ses collaborateurs et salariés plusieurs méthodes pour ne citer que la méthode agile ou la méthode scrum. La méthode agile est tout à fait l’opposé de la méthode traditionnelle. Elle est beaucoup plus souple et s’adapte à tous les types de projet. Son utilisation dans le cadre de la transition digitale garantit une meilleure efficacité. Le but de cette approche est d’améliorer la productivité et réduire le temps nécessaire à la réalisation des différents travaux. Ainsi, au lieu de faire une planification à long terme, on doit fixer des objectifs à court terme qui est facile à atteindre. Le projet de digitalisation sera subdivisé en plusieurs petits projets afin de mieux appréhender les obstacles et prendre à temps les mesures nécessaires.

Avec cette méthode, il y a rarement de mauvaises surprises, car les risques peuvent être détectés plus tôt. Par ailleurs, les exigences sont plus réalistes et pourront être affinées selon l’avancement des travaux. On peut ainsi gagner du temps que si l’on utilise les méthodes traditionnelles. Un autre avantage qui mérite d’être soulevé, c’est que les équipes sont plus soudées et mieux motivées dans la réalisation de leurs attributions respectives. La transition digitale pourra s’effectuer facilement sans résistance de la part des collaborateurs.

 

 

 

Utilisation des outils numériques innovants et efficaces

Pour que l’adaptation au changement puisse s’effectuer dans les meilleures conditions possibles, les outils utilisés doivent être innovants et efficaces. Les collaborateurs peuvent d’ores et déjà s’imprégner et se familiariser avec le digital. On doit privilégier notamment les outils ci-après dans le cadre de la transition numérique : outils de partage (Google drive, SharePoint), outils de communication (Skype, slack), outils de réunion à distance (webex, adobe connect, hangouts), outil de veille collaborative (curator, netvibes). Ce ne sont que des exemples, mais vous avez un large choix sur le marché. Tout dépend de votre besoin spécifique ainsi que du budget alloué.

Notons que les plateformes collaboratives comme Slack ou Yammer sont également des outils incontournables en matière de transition digitale. Il s’agit d’un espace de travail virtuel où seront centralisées les différentes ressources pour que la communication entre les intervenants soit plus facile et intuitive. On utilise ces plateformes pour partager des documents, mettre à jour un projet ou tout simplement pour échanger des informations avec les autres équipes.

Le but principal de la plateforme collaborative est de simplifier les tâches et gagner plus de temps. C’est la meilleure option pour favoriser l’innovation participative au sein de l’entreprise et améliorer la qualité de la communication dans le cadre de la transition digitale.

 

Formation des managers

Rappelons que les managers ne se sont pas préparés à la digitalisation. Afin de faciliter la transition digitale au sein de la société, le manager doit se former. De cette façon, il pourra transmettre plus facilement à ses collaborateurs les techniques et le savoir-faire exigés par le digital. Grâce à une formation digitale, le manager pourra pratiquer avec efficacité le management collaboratif.

 

À lire aussi : Les assistants conversationnels, nouveaux intermédiaires des relations digitales.