Tribune

Pouvons-nous vraiment faire confiance à la cybersécurité ?

Avatar

Publié

le

Les technologies liées au numérique ne cessent de se perfectionner jour après jour. Les appareils mobiles sont devenus indispensables dans le quotidien de tous. Des plus petits aux personnes âgées, tout le monde possède au moins un appareil qui a accès à Internet. De plus, en plus de vous divertir, ces appareils sont d’une grande utilité pour réaliser votre travail.

Toutefois, cette évolution n’est pas seulement bénéfique. Le développement des technologies et de l’informatique a aussi permis à des personnes de mauvaise foi, de créer des systèmes malveillants. Le but est de voler des informations personnelles et de violer la vie privée des utilisateurs d’appareils mobiles. Il est alors important que chaque individu sache comment se protéger contre ces attaques à l’aide de la cybersécurité.

Définition de la cybersécurité

La cybersécurité est un moyen ou une alternative, employé par les utilisateurs d’appareils mobiles (ordinateur, smartphone ou tablette) ainsi que les entreprises, pour protéger leurs données personnelles des possibles attaques malveillantes venant d’autres systèmes. La fuite de ces informations pourrait leur porter préjudice. Plus précisément, la cybersécurité englobe les lois, les politiques et les conventions, les dispositifs ainsi que les matériels mis en place pour assurer la protection des informations de chaque individu, susceptibles d’être divulguées. 

L’importance de la cybersécurité

Les entreprises accordent une grande importance à leur système informatique pour sauvegarder des données, mais aussi pour s’organiser et s’informer. Les systèmes informatiques permettent également d’assurer la sécurité à partir de différents logiciels. La maintenance au sein d’une entreprise est facilitée grâce aux bienfaits de la technologie. De ce fait, d’importantes données se trouvent stockées dans ces systèmes. Par conséquent, des concurrents ou des personnes malveillantes sont tentés de pirater ces applications informatiques. Le but est d’utiliser les données contre leurs victimes pour leur soutirer de l’argent ou les faire chanter. La cybersécurité intervient sur ce point. Elle permet aux différentes entités de renforcer leurs réseaux informatiques. 

Les différentes sortes de cyberattaques

On appelle cyberattaque, les différentes attaques faites à l’encontre de différents systèmes informatiques, effectuées par une ou plusieurs entités. Dans la plupart des cas, ces agressions numériques ont pour but de salir l’image de l’entité ou personne cible, en divulguant ou en volant ses données personnelles. D’après le classement de Wikipédia, les cyberattaques sont classées en 12 catégories.

  • Les ADS ou Attaque par Déni de Services : lors de cette agression, un système peut s’arrêter de fonctionner. Cela peut entraîner plusieurs pertes pour son utilisateur autant matérielles qu’immatérielles.
  • Le cyber espionnage : il a pour but de voler des informations présentes dans un système de stockage comme le Cloud.
  • Le cyberharcèlement : il est plus commun auprès des utilisateurs de réseaux sociaux et des adolescents. Cette forme de harcèlement est pratiquée à l’aide de différents appareils mobiles connectés à Internet. Dans la majorité des cas, l’identité de l’harceleur n’est pas divulguée ce qui incite certaines personnes à effectuer cet acte plus facilement.
  • La cyberfraude : c’est une sorte de fraude effectuée à partir d’un canal numérique. Cela consiste à transférer illicitement des fonds ou autres données d’un système à un autre sans que la victime ne s’en rende compte.
  • La cybercontrefaçon : cette forme de cybercriminalité est plus courante lors des ventes en ligne où les produits vendus sont des contrefaçons. Elle utilise Internet comme vecteur.
  • La cyberpropagande : utilisée par les terroristes pour inciter à la haine et transmettre leurs idées politiques. Ils utilisent ce moyen pour recruter des jeunes sur Internet.
  • La cyber-usurpation d’identité : l’escroc utilise les informations personnelles de sa victime pour effectuer des actes frauduleux, pouvant porter atteinte à la crédibilité de sa victime.
  • Le cybercambriolage : les banques sont les principales victimes de cette cyberattaque. Les cambrioleurs ont trouvé un autre moyen de braquer les banques en infiltrant leur système numérique et en déplaçant les fonds qui s’y trouvent.
  • Le défaçage : Spécifiques aux sites Internet, profitant d’un bug ou d’une faille au sein d’un système numérique, les pirates en profitent pour modifier l’apparence et le contenu du site à partir des codages SQL. 

Les différentes formes de cybersécurité

Face à ces attaques numériques, les entreprises ainsi que les différentes formes d’autorité cherchent des moyens pour réduire, voire éliminer toute forme de cybercriminalité. De ce fait, plusieurs solutions sont proposées et appliquées pour renforcer la sécurité de ces applications informatiques. 

  • La sécurité du réseau : cette méthode consiste à protéger les systèmes informatiques contre les différentes intrusions venant de l’extérieur, qui pourraient nuire au réseau Interne d’une entreprise. Dans la majorité des cas, la sécurité réseau implique l’utilisation de pare-feu, d’antivirus et de systèmes de cryptage et de codage.
  • La sécurité des applications : il s’agit de protéger les différentes applications mobiles des fuites de données résultant de bugs, en appliquant des mises à jour. Elle est particulièrement recommandée pour les utilisateurs de smartphones.
  • La sécurité des infos et des données : Un bon moyen de se protéger est d’utiliser des mots de passe ultra-sophistiqués.   
  • La sécurité des points d’accès : elle assure la protection des réseaux wifi contre les différents risques d’accès à distance. Certaines personnes pourraient en profiter à votre insu.
  • Sécurité du cloud : il est utilisé pour stocker des données et libérer du stockage. De ce fait, il peut contenir des informations strictement confidentielles, pouvant potentiellement être accessibles à de mauvaises personnes. La sécurité du cloud s’assure donc qu’aucune entité externe, non autorisée, n’y ait accès. 
  • Programme de continuité et de reprise après sinistre : il n’est pas rare que malgré la complexité des systèmes de sécurité, d’autres systèmes plus performants arrivent à les pirater et à les endommager. De ce fait, cette alternative permet de minimiser les dégâts causés et d’assurer la continuité des activités malgré les répercussions négatives.

L’intelligence humaine est fascinante, mais aussi, utilisée à de mauvaises fins, peut-être effrayante. Ses capacités nous permettent de nous surpasser jour après jour, pour nous faciliter la vie. L’informatique est l’une de ses plus grandes découvertes. La cybersécurité est d’une grande utilité pour se protéger des différentes attaques malveillantes à l’encontre de votre entreprise ou de votre personne. Même si des génies peuvent la détourner, il vaut mieux avoir recours à ses services que de ne rien faire. 

 

À lire aussi : La cybersécurité est-elle l’un des enjeux majeurs de ces prochaines années ?