Tribune

Quelle place pour le digital dans les événements sportifs tels que les Jeux Olympiques ?

Avatar

Publié

le

À l’ère du numérique, tous les domaines d’activité ont intérêt à se lancer dans la transformation digitale. C’est valable pour les événements sportifs. En effet, un événement sportif sans une présence sur le digital est aujourd’hui un événement sans visibilité. Son organisation, sa notoriété et sa promotion reposent principalement sur la culture digitale. Il en est de même pour l’expérience extra ou intrasportive qui est associée. Le digital occupe donc une place essentielle dans les événements sportifs comme les Jeux Olympiques ou Paralympiques.

Le digital pour offrir une expérience inédite au Grand Public

L’innovation digitale est au cœur des débats pour tous les organisateurs d’événement sportif et plus particulièrement pour le comité d’organisation des Jeux Olympiques et paralympiques. La transformation numérique de ces événements est souvent évoquée comme la mobilité, l’expérience spectateur, le développement écologique et économique et la sécurité. L’objectif d’un tel projet est donc d’offrir aux spectateurs une expérience inédite en tant que spectateurs dans le stade ou à leur domicile. Lors des Jeux Olympiques qui se dérouleront à Paris en 2024, deux concepts principaux seront soulevés :

Proposer au Grand Public une immersion dans le sport professionnel

L’idée est d’offrir aux téléspectateurs la possibilité de se mesurer aux acteurs de l’événement de manière connectée et virtuelle. Il est possible que la course au large soit intégrée au programme des Jeux. Si le comité d’organisation accepte la proposition, les passionnés de voile pourront affronter virtuellement sur le même parcours les participants, en temps réel. Pour rappel, la première édition des championnats du monde du e-sailing avait eu lieu en 2018. Elle a permis à plus de 169 000 participants à travers 74 pays d’y participer. 

Garantir une expérience constante grâce à la mise en place d’une connectivité absolue 

L’intégration du digital dans l’organisation des Jeux Olympiques donnera en outre aux téléspectateurs la possibilité de vivre les événements sportifs à leur travail, dans le métro ou à leur domicile grâce à des appareils connectés. Ainsi, ils pourront profiter d’une expérience omnicanale, c’est-à-dire à travers les différents canaux qui diffusent la retransmission des Jeux. D’ailleurs, il est aujourd’hui possible de vivre une expérience immersive dans les Jeux Olympiques via l’application Sky Boy. Vous pourrez vous prélasser tranquillement au bord de la Seine et regarder le parcours de célébration ainsi que les sites Olympiques et Paralympiques. 

Des formats adaptés aux attentes du Grand Public

Grâce à la digitalisation, les diffuseurs auront la possibilité de proposer des formats plus innovants. Ils seront traités de manière à répondre aux exigences et aux modes de consommation de tout type de publics. Les téléspectateurs pourront ainsi mettre au point leur programme omnicanal et de choisir les athlètes et les épreuves qu’ils souhaitent suivre. Outre l’expérience omnicanale et les épreuves vécues par le Grand Public, les Jeux Olympiques encouragent le comité d’organisation à réinventer l’expérience des acteurs des événements. L’idée est de rendre plus attractive l’expérience dans les espaces dédiés et notamment dans les stades.

Le digital pour parfaire l’expérience des spectateurs dans les stades

Le numérique joue aussi un rôle essentiel dans l’expérience vécue par les spectateurs dans les stades. La Blokchain par exemple, représente un outil clé pour innover les Jeux Olympiques. Il s’agit d’une technologie de diffusion et de stockage d’informations qui est à la fois sécurisée et transparente. Pour fonctionner, elle n’a pas besoin d’organe central de contrôle. Elle peut avoir de nombreux impacts dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques. 

Tout d’abord, elle permet d’alléger les coûts grâce à la désintermédiation, de parfaire la coordination entre les acteurs et de sécuriser les données. Lors de l’événement, la Blockchain peut donc servir à numériser une partie de la billetterie. Pour ce faire, l’utilisation des Tokens, ces jetons d’une blockchain est de mise. Ce procédé permettra de crypter et de sécuriser les échanges de billets. Ces Tokens peuvent également servir à récompenser les volontaires de services publics durant ces événements. On peut par exemple les distribuer contre des travaux de nettoyages.             

Le digital pour une offre plus complète pour le public

La digitalisation permet d’offrir une toute nouvelle expérience spectateur à travers une connectivité de plus en plus performante. De plus, elle permet de mettre en place de nombreux services personnalisés comme les animations individuelles et collectives, les achats de produits dérivés et d’accessoires, le replay, la restauration et les statistiques entre autres. La connectivité à l’intérieur du stade est la clé de voûte d’une telle expérience. Durant les Jeux Olympiques qui auront lien en 2024, les spectateurs pourront vivre une expérience sur les grands écrans et en direct à la fois. Cela grâce à une couverture Wi-Fi haut débit établie par la fibre optique. À l’intérieur du stade, les capteurs de balises eBeacon et Wi-Fi seront déployés. 

De nouveaux services seront mis en place dans l’objectif de géolocaliser les spectateurs et développer ensuite des scénarios personnalisés. Les téléspectateurs pourront alors rediffuser les meilleures actions au ralenti, découvrir des animations en temps réel pour obtenir les statistiques des épreuves ou encore commander et se faire servir sur leur place des boissons et de la nourriture grâce au push. D’ailleurs, les spectateurs n’auront plus à se contenter du traditionnel service de buvette. 

L’expansion de la couverture Wi-Fi leur permettra de réserver depuis leur siège une table au restaurant ou une chambre à l’hôtel, Le 1872 Stadium Hotel inauguré par le Stade Océane du Havre FC, au sein du stade même. Par ailleurs, les amateurs de tennis pourront vivre une expérience unique grâce à l’application pour Roland Garros. Développée par la Fédération Française de Tennis, celle-ci vous donne accès à des services personnalisés comme le suivi des statistiques en temps réel, la commande des repas et l’accès à une boutique. 

Cette application a été principalement pensée dans le but d’inciter les spectateurs à venir voir les matchs au lieu de tester chez eux. Toutefois, les stades ne seront pas les seuls à être connectés lors des Jeux Olympiques en 2024. C’est la ville toute entière qui se transformera en une Smart City.