Tribune

Qu’est-ce que la “Social AR” ?

Vincent Trastour

Publié

le

Excelsior - La Social AR

1. Qu’est-ce que la réalité augmentée ?

Pour bien commencer, il faut poser les bases et définir ce qu’est la réalité augmentée.
La réalité augmentée (RA en français, AR en anglais) c’est la superposition d’éléments virtuels, musiques, object 3D, images avec le monde réel, en temps réel. Simple non ?

Pour ce faire, comme la définition l’indique il faut pouvoir interagir avec le monde réel, et pour cela il faut le “récupérer”. Rien de plus simple aujourd’hui avec nos smartphones qui possèdent tous une caméra. Pour faire court, la caméra filme le monde qui nous entoure, envoie ce qu’elle capte à une application sur notre smartphone, l’application fait tout le calcul nécessaire et place les objets sur notre écran. Voilà notre première expérience de réalité augmentée vécue.

La RA nécessite des capacités de calcul importantes qui sont aujourd’hui disponibles sur nos smartphones. C’est pourquoi la RA commence à peine à se démocratiser bien que ce soit dans les esprits des ingénieurs depuis longtemps. Les futures innovations comme l’arrivée de la 5G, le cloud computing, les lunettes connectées laissent présager un avenir glorieux pour cette technologie.

A l’heure actuelle, le cas d’utilisation le plus répandu pour la RA est son utilisation au travers des mobiles sur les réseaux sociaux. À la différence des applications mobiles dédiées à la réalité augmentée, l’utilisation au travers des réseaux sociaux ne nécessite pas le téléchargement d’une nouvelle application pour vivre une seule et unique expérience. Un simple lien web suffit pour accéder à l’expérience en ouvrant automatiquement la caméra sur le réseau social ciblé. 

2. Qu’est ce que la “Social AR” ?

Quelles sont aujourd’hui les applications qui utilisent le plus la caméra des smartphones ? Les réseaux sociaux et autre applications de messagerie instantanée. Snapchat l’a très bien compris et est le précurseur de la “Social AR”, la réalité augmentée sur les réseaux sociaux. En 2015, Snapchat lance ses premières Lenses qui sont en fait des expériences de réalité augmentée car comme l’indique notre définition il y a superposition d’éléments 3D (oreille de chien) avec la réalité (visage de l’utilisateur) en temps réel.

Aujourd’hui, Facebook a emboîté le pas rendant possible la création de filtre (filtre sur Instagram et Facebook et Lense sur Snapchat, différent nom mais c’est la même chose) au travers de l’utilisation de la caméra intégrée dans leurs applications mobiles.

L’intégration de la réalité augmentée sur les réseaux a apporté un boost non négligeable à cette technologie, car comme toute innovation il faut les fonds nécessaires pour les mener à bien. Le fait que les réseaux sociaux l’utilisent a attiré les fonds du monde de la publicité et de la communication qui aujourd’hui sont les principaux investisseurs dans ce domaine.

Pour accélérer l’adoption de la “Social AR”, Facebook, Instagram et Snapchat mettent un point d’honneur à rendre la création de filtres et lenses gratuite et accessible à tous. Pour comprendre l’impact de ce choix, il faut d’abord se rendre compte que le développement des outils de création de RA (Spark Ar Studio by Facebook et Lens Studio by SnapChat) ont coûté une fortune à ces entreprises car il a fallu adapter leur applications mobiles, créer des outils ouverts à tous et y intégrer de multiples technologies de pointes, comme le machine learning, et le traitement d’image en temps réel. En clair, Facebook et Snapchat ont rendu accessible à tous l’utilisation des dernières technologies en terme de réalité augmentée, de la création jusqu’à la mise en ligne. Là où certaines plateformes sont à minimum mille euros par mois.

3. La réalité augmentée sur les réseaux sociaux ?


170 millions d’utilisateurs s’engagent avec la RA sur Snapchat chaque jour. (source: snapchat partner summit 2020). Plus d’un milliard d’utilisateurs ont interagi avec des expériences de réalité augmentée sur une des applications de la famille Facebook. (source: Facebook F8 2019).
Les chiffres sont impressionnants, les marques, les entreprises et les influenceurs ont pris conscience que les utilisateurs sont friands d’expériences de réalitée augmentée. C’est aujourd’hui devenu un outil de communication indispensable.

Le fait de faire vivre une expérience à son audience est bien plus impactant que le simple fait de regarder une vidéo ou une image. C’est pourquoi il faut faire l’effort en tant que créateur de contenu de proposer des expériences enrichissantes et impactantes. La RA est un domaine nouveau qui se répand rapidement ces dernières années mais il faut garder à l’esprit que c’est tout nouveau pour l’utilisateur et que cela demande encore un effort pour vivre l’expérience car ce n’est pas toujours pratique d’interagir avec la caméra de son smartphone. C’est pourquoi, il faut être prudent et proposer des expériences simples d’utilisation pour ne pas freiner l’adoption de ce nouvel outil de communication.

4. Focus sur un exemple concret “Monkey Me”

Shaka Ponk, emblématique groupe de rock français ont récemment sorti une nouvelle musique “Funky Junky Monkey”. Pour cette occasion, le groupe a voulu communiquer à l’aide d’un filtre Instagram. La réalité augmentée leur a permis au travers du filtre de transformer en partie l’utilisateur en singe. Cette représentation leur permet de passer plusieurs messages mais aussi de donner vie à un membre virtuel de leur groupe, un signe nommé “GOZ”. Une expérience que le groupe voulait réaliser depuis un long moment et rendue possible grâce à l’intégration de la RA sur les réseaux sociaux.

De plus le groupe a utilisé le filtre lors du tournage de leur clip, qui s’articule en grande partie autour de celui-ci. Grâce à cet exemple on comprend qu’un filtre n’est pas simplement une décoration pour se prendre en photo mais permet de passer des messages, d’interagir avec son audience et enfin de donner une toute autre dimension à des supports de communication déjà massivement utilisés comme la vidéo.

On peut imaginer par la suite que le filtre soit utilisé lors d’une futur tournée de concert, pour faire la promotion du groupe ou même “live on stage”. De plus la combinaison du filtre avec  un hashtag peut amener à créer de nouvelles interactions entre Shaka Ponk et sa communauté.

La réalité augmentée couplée à la portée des réseaux sociaux est un outil formidable encore faut-il faire l’effort de créer quelque chose d’unique et d’impactant. Les utilisateurs de ces applications sont d’ores et déjà des aficionados de la RA sans forcément le savoir d’ailleurs. L’adoption par le plus grand nombre est un signe positif en ce qui concerne l’avenir de cette technologie. S’il en est de même pour les lunettes ou les lentilles de RA connectées une nouvelle révolution numérique est en marche.